SEO Technique

Le référencement technique est l’un des aspects les plus fondamentaux du référencement. Vous avez peut-être un excellent contenu pour un sujet populaire dans votre créneau, mais si votre site présente des problèmes techniques de référencement non résolus, vous aurez du mal à vous classer en haut des pages de résultats des moteurs de recherche.

Par conséquent, il est très important d’optimiser le référencement technique de votre site Web.

Qu’est-ce que le référencement technique?

Le référencement technique est le processus d’optimisation de la phase d’exploration, d’indexation et de rendu de votre site Web pour obtenir des classements de recherche plus élevés.

Neil Patel, entrepreneur en série et co-fondateur de CrazyEgg, a une définition simple du référencement technique: «Tout travail de référencement effectué en dehors du contenu. Il s’agit essentiellement de jeter des bases solides pour donner à votre contenu les meilleures chances de se classer pour des mots clés et des expressions pertinents. ”

Le référencement technique fait partie du référencement sur page, qui se concentre sur l’amélioration des éléments de votre site Web pour obtenir un meilleur classement. C’est le contraire du référencement hors page, qui consiste à générer une exposition pour un site Web via d’autres canaux.

Dans les termes les plus élémentaires, le référencement technique consiste à améliorer les aspects techniques de votre site Web pour l’aider à se classer plus haut dans les résultats de recherche. C’est un vaste domaine qui couvre un large éventail de sujets SEO, notamment:

  • Sitemaps
  • Exploration et indexation
  • Optimisation mobile
  • Vitesse du site
  • Structure du site
  • Certificats SSL
  • Optimisation d’image
  • Liens internes et externes
  • URL canoniques

Optimisation mobile

Commençons par le conseil technique le plus basique en matière de référencement. L’une des principales mises à jour de l’algorithme de Google en 2015 a été d’accorder une préférence accrue aux sites Web réactifs et adaptés aux mobiles. Dans ce qui a été appelé «Mobilegeddon», plusieurs sites Web de premier plan ont été pénalisés pour ne pas avoir adopté un modèle Web plus adapté aux mobiles. Depuis, cela reste un critère technique très important en matière de SEO.

Plan de site XML

Les sitemaps sont nécessaires pour que Google trouve et indexe vos pages Web. Heureusement, il est facile de créer un plan de site XML. Sur WordPress, il existe des plugins spécifiques. Si vous bloquez une page dans le fichier robots.txt, cela signifie qu’elle ne figure pas dans votre sitemap XML. Donnez la priorité aux pages de haute qualité dans votre plan de site. Si vous avez un gros site avec plus de 50 000 URL, utilisez des sitemaps XML dynamiques.

Vitesse du site

Si votre site est lent et prend beaucoup de temps à répondre, Google imposera une petite pénalité sur votre site Web.

Cela signifie que même si votre contenu est excellent pour un sujet particulier, votre site Web se classera plus bas dans les SERPs qu’il ne le ferait s’il avait des temps de chargement plus rapides.

Il s’agit d’un aspect technique du référencement que vous ne pouvez tout simplement pas vous permettre d’ignorer.

Vous pouvez utiliser Google PageSpeed ​​Insights pour tester la vitesse de votre site. S’il prend du temps à se charger, cela peut avoir un impact important sur l’expérience utilisateur. Les facteurs suivants sont cruciaux:

  • Optimiser des images
  • Activer la mise en cache du navigateur
  • Activer la compression
  • Réduire le temps de réponse du serveur à moins de 200 ms.
  • Utiliser un système de diffusion

Optimiser les liens internes

Un lien interne est un lien hypertexte qui pointe vers une autre page du même site Web.

Bien que les liens internes n’aient pas la même influence sur les classements de recherche que les liens externes, ils jouent toujours un rôle essentiel pour aider les moteurs de recherche à comprendre la hiérarchie des informations de votre site Web et à établir une architecture de site conviviale pour le référencement.

AMoz recommande d’utiliser des mots-clés descriptifs dans le texte d’ancrage qui donnent une idée des mots-clés que la page source tente de cibler.

Textes d’image

Google ne peut pas voir le contenu d’une image. Il utilise plutôt des métadonnées telles que le nom du fichier image et le texte alternatif de l’image pour déterminer le contenu d’une image.

Le texte alternatif est utilisé dans un code HTML pour décrire l’apparence et la fonction d’une image sur une page. En règle générale, la meilleure pratique pour le texte alternatif consiste à le garder descriptif en utilisant suffisamment les principaux mots clés.

URL canoniques et contenu en double

Votre première priorité doit toujours être de supprimer le contenu en double sur votre site.

Cela dit, il existe certains cas où le contenu dupliqué sur votre site ne peut être évité. Dans de tels cas, utilisez des URL canoniques.

C’est un élément HTML qui aide les webmasters à éviter les problèmes de contenu dupliqué. Il le fait en spécifiant «l’URL canonique», la version «préférée» d’une page Web – la source originale, même. Et cela améliore le référencement de votre site.

L’idée est simple. Si vous avez plusieurs versions du même contenu, vous choisissez une version «canonique» et dirigez les moteurs de recherche vers elle. Cela résout le problème du contenu en double dans lequel les moteurs de recherche ne savent pas quelle version afficher dans leurs résultats.

Vérifier et corriger les erreurs d’exploration dans Google Search Console

Il faut inspecter les erreurs d’exploration dans Google Search Console une fois par semaine et les corriger rapidement, car il s’agit de problèmes techniques graves qui peuvent nuire aux performances de votre site Web et nuire à votre classement.

Il faut également analyser le fichier robots.txt pour s’assurer qu’il ne bloque pas de pages qui ne devraient pas être bloquées.